Une pause bien méritée après l'effort
Stargate Zone Atlantis
Bienvenue,

SGZA est un forum RPG, c'est-à-dire que vous incarnez un personnage avec une vie, un passé, des émotions, des envies, des manies, etc ...
Vous le faîtes vivre, parler et tout ça par écrit.


Etape 1 : Lisez le Wiki de Stargate Zone Atlantis

Etape 2 : Inscrivez-vous

Etape 3 : Présentez-vous

Etape 4 : Amusez-vous !

Avec Stargate Zone Atlantis bienvenue dans la galaxie de Pégase !


Découvrez Stargate Zone Atlantis et partez vivre des aventures uniques dans Pégase !

Poster un nouveau sujetCe sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Grade : Laborantin
Date d'inscription : 03/06/2016
Messages : 29

Feuille de personnage
Point SGZA:
0/0  (0/0)

Une pause bien méritée après l'effort
MessageSujet: Une pause bien méritée après l'effort Mer 22 Juin - 17:09


Ryan venait enfin de trouver ses quartiers. A peine installé, il se dirigea en direction de la douche. L’eau chaude qui ruisselait sur son maigre corps était du pur bonheur pour lui. Toute cette tension qui s’était accumulée commençait à s’évaporer. Il se sentait bien, il se sentait calme et détendu. Il aurait pu rester ainsi des heures et des heures, mais son estomac lui rappela qu’il avait une mission cruciale : le nourrir. Il remit ses vêtements en quatrième vitesse, ne boutonna pas ses manches de chemise, laissant ses tatouages au bras légèrement à découvert, se recoiffa tant bien que mal, abandonna l’idée d’être présentable et parti en direction du mess. Tout cela était fou. Il passa devant un couloir avec baie vitrée donnant sur la galaxie et il ne put s’empêcher de contempler le spectacle. God dammit, il était dans l’espace.  Dans l’espace ! Il voulait que ses moments soient gravés à tout jamais dans sa mémoire.

Jetant un dernier coup d’œil à sa montre, il se rendit compte qu’il était légèrement en retard. Quel imbécile ! Il se mit à accélérer le pas pour retrouver son amie. Heureusement qu’il avait un bon sens de l’orientation, sinon, cela ferait belles lurettes qu’il serait perdu au fin fond d’une montagne thaïlandaise. Arrivé à bon port, il vit que Léna sortait tout juste de son check up. Ryan repensa encore une fois à ce moment gênant – pour lui – où la jolie blondinette s’était dévêtue, ne laissant que ses sous-vêtements sur la peau. Il s’en était voulu de l’avoir regardé, comme s’il avait fait une bêtise. Sur le coup, ses joues se mirent à rougir légèrement, mais il reprit ses esprits avant d’être à portée d’elle.

« Hey Sassenach ! Te voilà ! J’ai eu peur d’être en retard ». Elle semblait toujours aller bien, malgré l’urgence de son diabète. «  Le check up s’est bien passé ? » Il se demandait toujours pourquoi il n’y avait pas eu le droit, malgré le fait qu’ils allaient au même endroit, mais bon, la douche était un tel soulagement pour lui. Quelques gouttes d’eau tombèrent de ses mèches brunes pour aller se loger sur son nez ou ses épaules. Il lui fit signe de rentrer. S’il était passé en premier pour la porte des étoiles, il se doutait bien qu’il n’y aurait pas de danger au mess. Quoique, il se souvint du réfectoire à son lycée à Aberdeen : y aller, manger, et ressortir vivant, tout cela relevait du défit plus qu’autre chose. « Prenons à manger et installons-nous. On a bien mérité cette pause ! » Il sentait les différentes odeurs qui émanaient de la cuisine et son estomac se réveilla pour donner un concert digne de ce nom. Sur le coup, il eut légèrement honte et s’excusa en gaélique écossais, avant de se reprendre. " Je pense que toi aussi tu dois avoir faim. J’espère que pour ton diabète c’est bon ».


Il était prévenant, mais c’était la première fois qu’il était confronté à ce genre de choses. Dans la famille, diabète, cholestérol et thyroïde étaient des pathologies assez rares. Cela ne voulait pas dire pour autant que les McGready n’étaient jamais malades. Oh non. Mais le prédateur le plus dangereux pour un membre de la famille était l’alcool. Moira le disait si bien : « Chez nous, on n’est pas alcoolique, mais alcoophile, c’est une passion, pas une maladie ». Imaginez les anniversaires, les mariages et n’importe quelle fête possible chez un McGready et vous comprendrez qu’il vous faut de l’entraînement pour survivre. Il laissait la petite blonde choisir ses plats et en fit de même. Le cuisinier eut légèrement pitié de la maigreur de l’écossais et lui mit un petit extra de frites. Il se pencha vers Léna et lui chuchota : « s’il savait la quantité de nourriture que je suis capable d’avaler, je suis certain qu’il me traiterait de monstre. Dougal, mon grand-frère, me traite de gouffre sans fond ». Il se mit à rire légèrement et lui adressa un petit sourire amusé. Ah maintenant il se sentait mieux, sachant que le plus dur était passé.




Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas


Grade : Interne
Date d'inscription : 07/06/2016
Messages : 44

Feuille de personnage
Point SGZA:
40/100  (40/100)

Une pause bien méritée après l'effort
MessageSujet: Re: Une pause bien méritée après l'effort Ven 24 Juin - 0:14


Léna quitta Ryan devant l'infirmerie, ils s'étaient donné rendez-vous un quart d'heure après. 

La jeune fille entra dans la pièce ou un médecin l'attendait ; il voulait en savoir plus sur son suivi médical. Léna souffrait de diabète depuis ses 6 ans. Elle gardait sa glycémie sous contrôle et il n'y avait presque aucun loupé. Le médecin pratiqua les examens de contrôle, préleva quelques tubes de sang et en profita pour changer le caractère de la pompe à insuline de la petite blonde. Les examens furent longs mais satisfaisants. 

Lorsqu'elle eut fini, Léna tomba nez à nez avec Ryan qui sortait à peine de ses quartiers.


Ryan a écrit:
« Hey Sassenach ! Te voilà ! J’ai eu peur d’être en retard ». Elle semblait toujours aller bien, malgré l’urgence de son diabète. «  Le checkup s’est bien passé . »

« Hey, bon timing l'Écossais ! Oui ça c'est bien passer, examens de routine, prise de sang et pose de caractère, je pense qu'il voulait voir si je gérais bien ma glycémie et vérifié qu'il n'y est pas d'infection au niveau du tuyau. La routine quoi. »

Léna constata que son ami avait eu le temps de prendre une douche. Elle aurait tué pour en faire de même mais il y a une chose qu'elle devait faire impérativement...manger avant que sa glycémie n'atteigne un seuil critique. 

Les deux jeunes gens arrivèrent devant la porte du mess, Ryan fit signe à Léna de rentrer la galanterie était une valeur qui ne se perdait pas chez les Britanniques même si l'Écossais n'avait plutôt pas l'air d'un adepte du « Tea time » .

Ils saisir l'assiette que leur tendait le cuisinier, rien d'extraordinaire, probablement des rations militaires améliorées  mais à cette heure si l'infirmière était tellement affamée qu'elle aurait pu avaler n'importe quoi même une banane Dieu sait qu’elle déteste les bananes . Ryan était visiblement aussi affamé qu'elle vu le sourire qu'il affichait à la vue de son assiette remplie à ras bord. Après tout il fallait recharger les batteries. L'estomac du linguiste se faisait d'ailleurs entendre ce qui amusa Léna qui se disait que l'estomac avait au moins une aussi grande gueule que son propriétaire ?


Ryan a écrit:
" Je pense que toi aussi tu dois avoir faim. J’espère que pour ton diabète c’est bon ». 

Cette réflexion avait fait réagir l'infirmière, son nouvel ami s'inquiétait-il ? 

«  Oh oui, je dois avoir une glycémie un peu basse mais riend'alarmante, je ne tomberais pas dans les pommes dans la seconde détend toi . Ceci dit si ça devait se produire tu t'en rendrais compte des premiers symptômes bien avant moi. En fait ce n'est pas si handicapant qu'on croit, suivant ce que je mange je règle ma pompe sur un dosage et je n'ai qu'appuyer sur un bouton le reste du temps je dois juste surveiller. Je fais sonner ma montre pour m rappeler que le sucre que j'ai pu ingérer auprécédent repas aura bientôt été consommer »

Ryan regardait la petite blonde avec des grands yeux d'ahuri. Parfois Léna s'emballait un peu dans ses explications 

« Et toi parle moi un peu de la langue des aliens . Tu te rends compte tu parles « l'extraterrestre ».! »




Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas


Grade : Laborantin
Date d'inscription : 03/06/2016
Messages : 29

Feuille de personnage
Point SGZA:
0/0  (0/0)

Une pause bien méritée après l'effort
MessageSujet: Re: Une pause bien méritée après l'effort Dim 26 Juin - 18:36


Les deux compagnons d’infortune s’installèrent enfin. Même si le repas ne semblait pas digne de la matriarche McGready, pour l’heure, cela ferait amplement l’affaire. Léna lui expliqua un peu comment se déroulait la surveillance de son diabète. Cela semblait plus compliqué pour lui que de compiler une langue en danger. Il se sentait un peu honteux, car il aurait aimé faire plus. Maintenant, il savait à peu près à quoi s’en tenir et se disait qu’il ferait plus attention.

« Tu sais Sassenach, en fait dans ma famille, nous n’avons pas de personnes diabétiques chez nous. Du coup je ne sais pas trop comment ça fonctionne. Chez nous, ce genre de pathologie est rare. On a bien un oncle qui n’a plus de thyroïde. Mais le diabète se fait rare. Du coup je pose la question, histoire d’être bien au courant, s’il y a un soucis.»

Il se mit à rougir légèrement, puis commença à manger quand elle le questionna sur la langue des anciens. Est-ce qu’il la parlait ? Oh non ! Il venait tout juste de la découvrir. Mais il esquissa un sourire et répondit à la petite blonde :

« En fait je ne la parle pas. Hum comment dire. C’est la personne qui m’a recruté qui m’a confié des documents avec cette langue. C’était un ancien confrère quand j’ai fait mes études à Paris. Je bossais au Cameroun quand il s’est pointé avec ça. Pour piquer ma curiosité, disait-il. Tu connais la suite dans un sens : curiosité piquée, papiers signés, voyage vers le SDT et Porte des Etoiles franchie.»

Ah ça, elle avait été piquée sa curiosité. Tellement que l’écossais était maintenant dans la galaxie, prêt à partir sur la cité d’Atlantis. Il repensait toujours à son petit sourire quand il lui avait donné les documents, lui promettant un changement radical dans sa vie. Sur le coup, Ryan avait cru son confrère fêlé du bulbe. Mais une fois qu’il avait posé ses yeux sur les documents, il ne douta plus jamais de la condition mentale de son ami.

« Du coup j’ai bossé dessus et sur une autre langue. Je crois que c’est le Goa’uld. Bref, j’ai trouvé ça fascinant. Des structures qu’on ne retrouvait pas ou peu. Des phonèmes rares. Même si j’aimais ce que je faisais en Afrique, ce que cette étude me promettait… Damn Sassenach. Tu imaginais toi à ton recrutement partir ici ? Ça s’est passé comment pour toi ? »

Elle lui avait parlé de sa grande tante et du coup Ryan se demandait comment Léna avait été recruté. Dans son cas, les choses ne seraient pas forcément simples. Être « pistonnée » dans un sens, pouvait avoir du bon, mais cela pouvait se retourner contre soi. En attendant la réponse, il prit le temps de déguster son repas. Chaque gorgée semblait être la meilleure gorgée de toute sa vie. Son estomac se calma. Il était posé, tranquille et profita de la compagnie de la jeune infirmière.





Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas


Grade : Interne
Date d'inscription : 07/06/2016
Messages : 44

Feuille de personnage
Point SGZA:
40/100  (40/100)

Une pause bien méritée après l'effort
MessageSujet: Re: Une pause bien méritée après l'effort Mar 28 Juin - 16:53


Léna restait muette à boire les paroles de l'Écossais, il avait apparemment beaucoup voyagé, il avait de l'expérience.

Elle fut alors submergée de doutes, elle avait été recrutée sous recommandation de Catherine pas pour ses capacités. Sortie de l'école il y a deux ans , Léna s’était d'abord spécialisée en psychiatrie pendant 1 an et demi ma elle ne s'épanouissait pas dans ce service, elle s'était alors orientée en chirurgie où elle avait travaillé pendant 6 mois. Elle était certes la meilleure de sa promotion et même après avoir eu son diplôme elle était une infirmière très compétente, on le lui avait souvent répété mais là ; elle était au côté des meilleures parmi les meilleures et elle se demandait ce qu'elle foutait ici. 

Et pourtant aujourd'hui elle remerciait le ciel à chaque minute pour ce qui lui arrivait. 
Lorsqu'elle était petite, Léna rêvait de faire de grands choses, elle rêvait de magie et de monde inconnus. Et maintenant elle se trouvait dans l'espace, elle allait côtoyer des aliens et vivre dans une autre galaxie. 

« Comment ça c'est passée pour moi ? Il était 8 h du matin je venais de terminer ma nuit de travail, une nuit particulièrement éprouvante d'ailleurs. Je n'avais qu'une envie, me coucher. Mais j'ai à peine toucher mon canapé qu'on a toqué à ma porte. Un homme m'a dit que Catherine avait travaillé sur un projet en commun avec l'armée et qu'elle m'avait recommandé. La suite tu la connais. Le plus bizarre c'est que Catherine est décédée lors de ma première année d'école d'infirmières il y a cinq ans. Ça fait donc cinq ans qui ont mon dossier... Trop bizarre. »

« Tu m'as dit que tu avais un frère, tu lui as dit quoi toi . Moi j'ai eu à peine le temps de laisser un message vocal à ma mère. »






Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas


Grade : Laborantin
Date d'inscription : 03/06/2016
Messages : 29

Feuille de personnage
Point SGZA:
0/0  (0/0)

Une pause bien méritée après l'effort
MessageSujet: Re: Une pause bien méritée après l'effort Mar 28 Juin - 19:29


Ryan observa longuement la petite blonde et se rendit compte que son parcours pouvait être impressionnant. Il avait roulé sa bosse dans plusieurs pays et si le SDT ne l’avait pas contacté, il aurait continué. Il remerciait cependant son confrère de lui avoir proposé ce job. Léna quant à elle lui raconta son recrutement particulier. Sa grande tante devait avoir vu en elle de grandes capacités pour avoir confié son dossier de la sorte.

« Sois fière Sassenach. Pour qu’une personne confie ton dossier comme ça, c’est qu’elle a vu en toi de grandes capacités. On pourra mettre ça en pratique dans moins de deux jours. »

Ah ça, il avait sacrément hâte. Il voulait monter dans une machine temporelle, mais pas pour remonter le temps, mais pour l’accélérer. Découvrir Atlantis et tous les mystères que la cité renfermait. Il continua de déguster son repas et écouta sa jeune amie parler. Il aimait bien voir ses boucles blondes, sa façon de parler et son petit sourire. C’était étrange, parce que Ryan n’était pas du genre à se laisser distraire de la sorte. Quand elle le questionna sur sa famille, il esquissa un sourire avant de reprendre :


« Oh ça. Déjà Sassenach, il faut savoir que nous, les McGready, nous sommes nombreux. Je n’ai pas qu’un seul frère, même si je suis plus proche de l’un que des autres. Alors, je suis le petit dernier. Je crois que ma mère m’a trouvé trop pénible et s’est décidé un jour, à arrêter les gosses après moi. Le plus vieux, c’est Dougal. Ensuite il y a Conrad. Puis les terribles jumeaux Ian et Murtagh. Enfin Angus, et moi. On a seulement un an d’écart Angus et moi, du coup on a grandi ensemble et fait beaucoup de bêtises. Comme la fois où on s’est caché dans la bibliothèque municipale d’Aberdeen pour y passer la nuit. »

Cette anecdote lui décocha un sourire enfantin et chaleureux. Il aimait ses frères, mais les souvenirs avec Angus étaient les plus beaux. Les plus drôles, mais aussi les plus touchants.

« Mais revenons à nos moutons. Donc comme je te le disais, j’ai été recruté lors de mon séjour en Afrique. Du coup, ma famille n’était pas au courant. Je suis rentré en Ecosse, j’en ai parlé avec eux. Au départ, c’était tendu. Même si je suis parti dans différents pays, ma famille savait où j’étais. Mais là, non. On s’est pris la tête je ne te le cache pas. C’est Angus qui m’a convaincu de partir. C’est lui qui a trouvé les mots justes pour que je ne rate pas cette occasion unique. »

Les deux frangins avaient passé la nuit au pub à en parler. Jamais il ne pourrait remercier Angus comme il se doit. Il lui devait une dette énorme et comptait bien la rembourser.

« Mais et toi Sassenach ? Des frères ? Des sœurs ? Des cousins ? Comment t’es venu l’envie de soigner les gens ? »







Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas


Grade : Interne
Date d'inscription : 07/06/2016
Messages : 44

Feuille de personnage
Point SGZA:
40/100  (40/100)

Une pause bien méritée après l'effort
MessageSujet: Re: Une pause bien méritée après l'effort Lun 11 Juil - 0:39



Fière ? Léna n’avait jamais vu ça sous cet angle .C’est vrai que lepoint de vue de Ryan était intéressant, après tout Catherine voyaitpeut-être un grand potentiel en sa petite-nièce. Mais ça n’était pas dans sa mentalité, à vrai dire la jeune infirmière ne s’était jamais vraiment sentie importante. Le discours de Ryan la touchaiténormément.

Ryan lui parlait de sa famille, il avait de nombreux frères. La jeune fille l’écoutait passionnée. Elle était fille unique et rêvait d’une petite sœur depuis toujours. Ryan lui raconta alors les « bêtises » que lui et son frère aîné avait pu faire pendant leurs adolescences. Léna explosa de rire lorsqu’elle entendu l’anecdotede la bibliothèque.


« Mais quel rebelle tu fais ! J’aurais bien aimé que ma plus grossebêtise soit m’être cachée dans une bibliothèque toute une nuit. Pardon je t’ai coupé. »

Il en vint alors à parler de son recrutement, il s’était écoulé plus de temps entre son recrutement et son arrivée au SDT. Il avait donc pu en parler avec sa famille et même si ça ne s’était pas bien passé il avait au moins pu dire au revoir à ceux qu’il aimait. Son frère avait l’aire de quelqu’un de
formidable, Ryan en avait d’ailleurs une très haute estime.



Ryan a écrit:
« Mais et toi Sassenach ? Des frères ? Des sœurs ? Des cousins ? Comment tu’es venu l’envie de soigner les gens ? »


« Malheureusement non, je suis fille unique mais j’aurais bien aiméêtre grande sœur. Sinon j’ai trois cousines, deux plus âgées et une petite qui a été pourrie gâtée depuis toutes jeunes et qui en fait voire de toutes les couleurs à ses sœurs.
Et l’envie de soigner des gens je l’ai depuis l’âge de 8 ans .On va dire que ça fait partie de moi depuis toujours. »





Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas


Grade : Laborantin
Date d'inscription : 03/06/2016
Messages : 29

Feuille de personnage
Point SGZA:
0/0  (0/0)

Une pause bien méritée après l'effort
MessageSujet: Re: Une pause bien méritée après l'effort Mer 27 Juil - 16:52


Ryan appréciait la compagnie de Léna. Avoir quelqu'un avec qui partager ce moment était en quelque sorte un soulagement. La jeune femme semblait apprécier les petites anecdotes de l'écossais, notamment sur la fameuse nuit à la bibliothèque. Oh bien sûr, avec son frère, c'était peut-être la bourde la plus notable de son cursus de "trouble paix". Devait-il mentionner son altercation avec la police thaïlandaise? Après quelques secondes de réflexions, il préféra ne pas tout dévoiler. Et puis, il aimait bien découvrir l'infirmière, sa vie, ses passions.

Dans un sens, elle était comme lui. Elle avait cette passion pour son métier depuis très jeune. Quelque chose qui avait grandit avec elle, qui s'était nourri des rencontres et des études, pour un résultat assez formidable. Ryan lui n'avait certes pas su dès l'âge de 8 ans qu'il serait linguiste, mais il avait toujours eu cette certitude que son futur métier tournerait autour des langues et de la rencontre avec les autres civilisations. Au final, cette passion qu'ils partageaient les avait amené ici.

L'écossais plongea ses yeux dans ceux de sa nouvelle amie. Il avait envie de connaître tellement de choses sur elle, qu'il n'osait pas par quelle question commencer. Pour se remettre les idées en place, il commença à taper dans le dessert, une mousse au chocolat classique, mais assez bonne. Il restait encore environ 35 heures à tenir avant de découvrir Atlantis.


" Dis Sassenach, tu sais ce que tu vas faire pendant ce temps sur cette base? Je pensais pour ma part jeter un coup d'oeil à la bibliothèque. Il y a tellement de choses à apprendre".

Les quelques rares ouvrages qu'il avait pu voir pendant son évaluation promettaient déjà de belles lectures. Il se trouvait cependant stupide d'avoir posé cette question, car il se doutait bien que la jeune infirmière allait se renseigner sur les êtres vivants peuplant leur future galaxie. Il se mit à rougir légèrement et osa demander :

" Et sinon tu as des passions en particulier? Je joue un peu de musique pour ma part."




Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Une pause bien méritée après l'effort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Un repos bien mérité [NEUTRE]
» Un repos bien mérité
» Une pause bien méritée [pv Jason]
» Après l'effort, le réconfort ! (Épreuve d'immunité)
» Du repos bien mérité (13.03 - 13h37)

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Stargate Zone Atlantis :: Pour aller plus loin ... :: Archive RP Libres-
Poster un nouveau sujetCe sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.